Grossiste alimentaire aux côtés des professionnels des métiers de bouche

L’événement offert par DIPSA à ses clients restaurateurs

Actualités
7 mars 2018

Le 4 mars dernier, DIPSA, PME grossiste en produits frais alimentaires en région Île-de-France et membre du groupement Les Artcutiers, a invité sa clientèle à découvrir une nouvelle offre qualitative et complète, portée par la nouvelle marque dédiée aux professionnels de la restauration : l’Ardoise du chef. Le rendez-vous était donné en plein centre de Paris, au Caepus, à quelques pas de la Madeleine.

À la découverte de produits d’exception

Le programme de ce dimanche après midi s’est voulu aussi gourmand que convivial. En dégustation :  la charcuterie artisanale et les antipasti, les viandes maturées, la volaille de Challans, la marée fraîche en arrivage direct de Normandie, une sélection de fromages affinés,  des grands vins de Bourgogne et des glaces artisanales.  Ce fut l’occasion de faire découvrir quelques produits d’exception comme le Jambon Ibaiama de la maison Montauzer, le poulet de grain de 100 jours et les sorbets artisanaux du glacier Antolin.

 

Une équipe joyeuse et généreuse, au service des restaurateurs

Les invités découvrent dans un cadre tendance, animé par une ambiance musicale « lounge », la voix d’un chanteur en live. L’équipe chaleureuse et généreuse de DIPSA est présente. Kevin sert le champagne, Jean-Maurice tranche le jambon. Christophe défile en salle avec un bœuf en croute doré, tout juste sorti du four Rational® : une préparation pratique, à marge maîtrisée, qui donne du cachet à une pièce de viande simple. Une proposition de plus pour animer l’ardoise des convives restaurateurs.

L’Ardoise du chef, une nouvelle marque de confiance pour nos clients restaurateurs

DIPSA est le premier membre du groupement Les Artcutiers à communiquer sur la nouvelle marque l’Ardoise du chef.

« DIPSA est certes déjà au service d’un grand nombre de restaurateurs, mais l’Ardoise du chef nous permettra d’être mieux perçus, mieux entendus et mieux identifiés par les restaurateurs. »                                                      Olivier Becherel, Président de DIPSA.

« C’est un plaisir de convier nos clients restaurateurs à découvrir l’Ardoise du chef, une marque qui exprime clairement notre offre complète et qualitative dédiée aux restaurateurs. C’est aussi l’occasion d’échanger avec nos clients sur leurs cartes printemps-été, leur faire découvrir quelques produits d’exception et leur proposer quelques solutions « chef en main » pour réussir la saison.»  Éric Noël, directeur des ventes chez DIPSA.

 

Que disent les clients ?

« Je suis content d’être là. Il y a des idées à prendre, auxquelles on ne pense pas forcément. On voit que l’Ardoise du chef propose des beaux et bons produits. Je travaille avec Hervé de l’équipe DIPSA.  Je le vois une fois par semaine. Il a des prix et des promos intéressants. Je suis très souvent gagnant. J’ai envoyé Hervé chez d’autres confrères. Quand on est content, on en parle. »                                                                                                                  Franck, patron du restaurant Au Métro des Lilas, Paris 20e

La recette de Christophe, commercial chez DIPSA, diplômé d’une école hôtelière et fort d’une expérience de 25 ans de direction de divers établissements de restauration en France et à l’étranger.  

Sélectionner un faux-filet dégraissé – saisi sur l’extérieur – égoutter 24 h pour qu’il perde tout son jus. Préparer une duxelles de champignons et  échalotes, assaisonner d’une pincée de sel et poivre. Laisser rendre son jus et réduire. Appliquer la farce sur le dessous du faux-filet et envelopper le tout dans une pâte feuilletée. Cuisson 25 minutes au four Rational® à 180°C.  Piquer la sonde au cœur de la viande qui ne doit pas dépasser les 48°.  Accompagner le plat d’une sauce madère ou au porto.

Prix par portion de 180 g (150 g viande) : 1,70 € environ (sauce et garniture comprises) à proposer en plat du jour à 12 €.

« Ce même plat peut être traduit en version festive avec un filet de bœuf à la place du faux-filet. C’est d’ailleurs le plat servi lors de la nuit des Césars il y a deux jours. Mon rôle de commercial est aussi d’être force de proposition, d’aider mes clients restaurateurs à changer leurs habitudes, de leur donner des idées simples, originales et rentables. » Christophe Brillaud – DIPSA

LAISSER UN COMMENTAIRE
 
* Champs obligatoires.
COMMENTAIRES




Illustration formulaire neswletter