fbpx

Stéphane Debracque. Autret-Paris. En attendant, j’innove.

8 avril 2021

Covid oblige : les entreprises qui travaillent dans l’évènementiel sont en sommeil. Notamment les traiteurs. En tant que fournisseurs proches de nos clients, nous profitons de cette parenthèse pour prendre des nouvelles de Stéphane Debracque, Chef de la création et production d’Autret-Paris, traiteur, concepteur et organisateur d’évènements de renom.

Comme pour beaucoup de ses confrères, le manque d’activité de la branche traiteur est suppléé par la préparation de plats à emporter. Et ça marche plutôt bien. En parallèle, Stéphane comble son besoin de créer en imaginant de nouvelles œuvres culinaires. Son compte Instagram, alimenté régulièrement, si l’on peut dire ainsi, regorge d’inventions toutes plus alléchantes les unes que les autres.

Jugez-en par vous-même sur son compte instagram @stephanedebracque.

traiteur-autret

Cette démarche ne va pas forcément de soit quand on n’est plus dans le feu de l’action.

« Je profite de cette parenthèse pour mettre en forme des idées. Quand ça va vite, on rêve d’avoir du temps pour tenter de nouvelles choses. Mais là, le moteur est au ralenti, et j’avoue, ça coupe un peu la créativité. »

Mais l’inspiration n’est pas à l’arrêt. Il peut venir d’un bon produit ou même d’un fournisseur qui vous connaît bien et anticipe vos besoins.

Une histoire d’homme. Et aussi de jambon.

jambon salé à la veine + stéphane et sebastien

Privilégiant la proximité et une relation client-fournisseur de confiance, très précieuse, Autret-Paris s’appuie sur l’entreprise Dipsa installée à Sartrouville. Plus qu’une relation commerciale, c’est une relation humaine forte qui s’est nouée entre Stéphane Debracque et Sébastien Carabeuf dirigeant de Dipsa, « Nous sommes clients de Dipsa depuis 30 ans. Je suis quelqu’un de très fidèle, en business comme en amitié. »

C’est Sébastien Carabeuf qui présentera à Stéphane le fameux jambon cuit supérieur à l’ancienne salé à la veine, aux herbes de Provence.

« C’est une belle matière première, j’ai adhéré tout de suite. Je ne connaissais pas ce jambon produit dans le respect des traditions. Ce n’est pas un hasard si nos anciens salaient à la veine, cette technique permet une répartition idéale de la saumure. Le jambon reste entier (pas de séparation des noix) et ne passe pas en baratte. C’est un savoir-faire qui permet de conserver la texture naturelle, plus ferme de la viande. »

Ce jambon serait parfait en feuilletage ou en brioche, mais, Stéphane Debracque a tout de suite été séduit par son aspect visuel.

« J’ai beaucoup réfléchi et finalement j’ai tenu à garder la pièce entière. Elle est magnifique. Du cousu main. Pour la mettre en valeur, je l’ai fait laquer pendant trois bonnes heures avec un jus d’ananas, miel et épices. »

Pour l’étape dégustation, il réunit quelques sommités des métiers de bouche dont un MOF catégorie cuisine. Découpé en très fines tranches grillées, servies dans son petit jus, le tout accompagné de galette de pomme de terre au beurre de truffe, le succès était au rendez-vous. « On s’est fait plaisir, croyez-moi. »

Show devant, show !

stéphane debracque traiteur

Mais attention, la recette ne fait pas tout. Aujourd’hui la tendance est aux produits de terroir et au spectacle. Ça tombe bien Stéphane aime faire le show. Les clients ont le goût des bons produits, ils ont aussi le goût des belles choses.

« Le show, ça participe à la raison d’être de l’évènementiel. »

Stéphane insiste sur le besoin de créer des évènements autour de thématiques, du surprendre, de créer des expériences uniques et mémorables. Il propose des ateliers avec des chefs, chaque plat a une histoire qu’il aime raconter. Les grandes pièces de terroir comme le jambon salé à la veine – laqué au miel se prête parfaitement à ce type de « show terroir ».

« Le spectacle met les convives en appétit. Et c’est dans ce sens que les ateliers ont toute leur place. »

Le consommateur recherche une expérience particulière. Si auparavant, du tarama en verrine accompagné de blinis emportait l’adhésion, aujourd’hui, les traiteurs doivent aller beaucoup plus loin dans l’expérience. « Il faut qu’il y ait une création autour de ça. Ce métier qui s’était banalisé est aujourd’hui revalorisé à juste titre. »

Les goûts changent et le métier avec.

Après trente années d’activité, Stéphane a vu la consommation de viande diminuer « au profit d’une offre flexitarienne qui monte en flèche. Aujourd’hui, si vous faites une soirée il y a entre 10% et 20% de convives végétariens ou véganes. Nous devons donc offrir des alternatives » nous dit-il.

Les convives qui ne mangent pas de viande n’en sont pas moins des gastronomes.

Les traiteurs doivent maintenant assurer le spectacle et proposer aux végétariens des plats très élaborés qui sortent les légumes de leur banalité.

« Fini, la simple purée de carotte. On peut faire du végane très, très bon. En ce moment on s’appuie sur les légumineuses. Elles ont le vent en poupe. On arrive à faire des choses surprenantes, aussi belles que bonnes. »

plat traiteur stéphane debracque

Et les personnes qui apprécient une bonne viande ne souhaitent pas de mal aux animaux. « Aujourd’hui, les clients qui me passent commande ont la trentaine et ils n’hésitent pas à m’interroger sur le bien-être animal et les conditions d’abattage. » Un autre critère très important à prendre en compte quand on met de la viande à la carte.

Ça va repartir.

Stéphane, comme toute la profession, est attentif aux évolutions de la crise sanitaire. Il envisage l’avenir de façon positive, tout en restant lucide.

« On l’a vu en septembre, nos outils tournaient quasiment à la normale. Il n’y a pas de raison que ça ne reparte pas de plus belle. Mais à mon avis, la partie traiteur événementielle sera une des dernières à reprendre. »

C’est évidemment tout ce que nous souhaitons, à tous les artisans des métiers de bouche.

En en attendant ces jours heureux, nous vous invitons à découvrir le jambon cuit supérieur à l’ancienne salé à la veine aux herbes de Provence et son incomparable recette.

Téléchargez la recette du jambon d’exception laqué au miel et épices de Stéphane Debracque.

Surtout n’hésitez pas à contacter un conseiller de vente.

LAISSER UN COMMENTAIRE
 
* Champs obligatoires.
COMMENTAIRES




Illustration formulaire neswletter