Grossiste alimentaire aux côtés des professionnels des métiers de bouche

Les secrets de fabrication des tripes cuisinées

secrets de charcutier
11 octobre 2015

les-artcutiers_tripes_cuisinees

Very good tripes !

C’est au mois de novembre que l’Association des produits tripiers lance sa grande campagne de communication pour valoriser leurs recettes auprès de la presse et du grand public. Cette année encore l’association frappe fort avec une communication sous forme de revendication détonante dont vous entendrez surement parler «  Yes oui tripes ! ».

Chez les Artcutiers, nous vous proposons également de redorer le blason de ces produits méconnus et parfois mal-aimés en vous faisant découvrir en avant-première les coulisses de la fabrication des tripes cuisinées, et plus particulièrement de la recette des tripes cuisinées à l’ancienne. Nous avons rencontré Frédéric, l’un de nos fabricants passionnés et exigeants, tripier et fils de tripier, installé à Saint-Brieuc.

Par l’odeur alléchée !

Dès l’entrée du laboratoire de fabrication de Frédéric c’est une bonne odeur de bouillon de légumes qui nous titille les papilles. On l’avoue, pour nous c’est une surprise car nous nous attendions à des odeurs fortes, prenantes, acides… Et c’est tout le contraire !

Frédéric nous explique que cette bonne odeur légèrement caramélisée est le signe de la fin de cuisson des tripes à l’ancienne au cidre et au Calvados, qui sont légèrement confites quand elles sortent de la marmite après près de 20h de cuisson… mais reprenons la recette depuis le début car pour les tripes à l’ancienne, c’est à chacune des étapes de fabrication que on doit être exigeant !

La sélection des viandes

Les tripes cuisinées sont réalisées uniquement à partir de viande de bœuf. On utilise les 4 estomacs bovins que sont le feuillet, la panse, la caillette et le bonnet qui sont raidis et blanchis en abattoirs.

Les morceaux de viandes sont découpés puis mis en cuisson pendant au minimum 15h dans un bouillon composé d’oignons, de sel, d’une sélection d’épices particulières à certaines recettes et de carottes en fin de cuisson. On ajoute également du pied de veau pour sa gélatine.

Selon la norme du code des usages de la charcuterie la viande doit être coupée en morceaux de 4 à 5 cm de côté et représenter au minimum 55% du poids total de la recette en fin de cuisson.

les-artcutiers_tripes_cusinées

Appellation « à l’ancienne », un gage de qualité supérieure

La recette des tripes à l’ancienne est une recette traditionnelle mais réalisée par peu de fabricants car le code de la charcuterie impose de la cuisiner à partir de viandes fraîches et non surgelées, d’aromates naturels et non de synthèse et d’effectuer une cuisson longue d’au moins 18h. L’appellation « à l’ancienne » est donc un gage de qualité supérieure !

Frédéric a développé une recette de tripes à l’ancienne au cidre et au Calvados pour laquelle ses tripes sont cuites pendant 20h, le temps nécessaire selon lui pour que le cidre, le Calvados, les viandes et sa sélection d’épices révèlent leur meilleur !

La cuisson se fait à une température contrôlée de 85° qui respecte les échanges de saveurs des ingrédients et qui permet de ne pas abimer les morceaux. A la fin de la cuisson, les morceaux de viandes sont très moelleux presque confits, et les rondelles de carottes restent entières. L’ensemble est légèrement ambré, caramélisé grâce au sucre du cidre et du calvados…

Ensuite Frédéric nous montre le geste qui fait la différence : c’est le moulage à la louche. Ce travail manuel délicat permet de respecter les morceaux de viandes (contrairement à une aspiration par machine qui broient les tripes en menus morceaux bien peu appétissants).

Pour présenter ses tripes à l’ancienne Frédéric utilisent de beaux plats en inox que plébiscitent ses clients. Solides, faciles à ranger en rayon, réutilisables, c’est un véritable atout.

Décidément sa recette de tripes à l’ancienne au cidre et au Calvados de Frédéric a tout bon ! Avec cette exigence de goût, de saveur et de qualité, il va conquérir le coeur et le palais des consommateurs !

Capture d’écran 2015-10-13 à 09.36.02

Nutrition, coût… les tripes cuisinées ont plus d’un atout !

Les tripes cuisinées sont très faibles en calorie (seulement 90kcal au 100g), d’ailleurs le régime Weight Watcher® leur donne seulement 1 petit point par portion ! Et elles sont riches en vitamines et minéraux.

Elles sont également très abordables à partir de 8 Euros le kilo en prix consommateur (pour 4 parts environ). Et surtout, elles sont pratiques, facile à réchauffer en seulement 20 minutes et à présenter à table… avec de nombreuses recettes variées qui permettent de voyager.

Des recettes dépaysantes et détonantes

Au-delà des incontournables tripes à mode de Caen, il existe de nombreuses recettes pour satisfaire les envies d’évasion des clients. Frédéric a développé une recette de tripes à la Provençale : à la tomate, à l’ail et aux herbes de Provence ( lien Artcutiers), mais aussi en tant que bon breton une recette de tripes à la bretonne aux oignons caramélisés, mais aussi des tripes à la catalane, à la madrilène au piment espagnol, à la mode corse aux olives noires… ses dernières créations l’ont mené jusqu’aux Antilles avec des tripes à la créole aux piments antillais !

Les tripes comptent sur vous !

Ne passez pas à côté du mois des produits tripiers, sachez convaincre vos clients de découvrir ou redécouvrir les tripes en leur proposant des produits de qualités qui sauront les convaincre !

Yes oui tripes !

LAISSER UN COMMENTAIRE
 
* Champs obligatoires.
COMMENTAIRES
Voir d’autres bons produits
Tripes à l’ancienne au Cidre et Calvados cuisson 20h
Tripes à l'ancienne au Cidre et Calvados cuisson 20h, 7kg Voir ce produit
Tripes cuisinées à la mode Corse
Tripes cuisinées à la mode Corse, plat inox 7kg Voir ce produit
Tripes cuisinées à la Provençale
Tripes cuisinées à la Provençale 7kg Voir ce produit
Tripes cuisinées à la mode de Caen
Tripes cuisinées à la mode de Caen 3kg Voir ce produit




Illustration formulaire neswletter